Nous sommes Charlie !...

Publié le par REGARDS

D’aucuns ont applaudi : « C’est bien fait, ils l’ont bien cherché

Il ne fallait pas les provoquer !... »

Partant de ce principe assez primitif, « œil pour œil, dent pour dent »,

On aurait donc le droit de faire « justice » soi-même ?

Au nom d’Allah ou du Prophète, « ils ont fait justice eux-mêmes ».

 

Envoyés par le Prophète ? Le croyaient-ils vraiment ?

Je pense plutôt que, aveuglés par la haine de notre Démocratie,

C’est au nom de la violence et de la barbarie,

Qu’ils se sont délectés du pouvoir de prendre douze vies,

Froidement, mercredi matin à Paris…chez CHARLIE…

 

Une détermination préméditée, cruelle et sauvage de tuer,

Sanguinaire, primitive, inhumaine, sans autre forme de procès…

 

Quelques coups de crayons dans un journal,

Certes, « humoristico-satirique », mais avec un feutre c’est banal…

Valaient-ils une vengeance aussi radicale ?

Ces journalistes méritaient-ils la peine capitale ?

 

« Vous êtes donc bien faibles et couards pour vous sentir menacés

Par un trait de crayon ayant osé caricaturer,

Pas vraiment de bon goût certes comme le font les humoristes,

Plus pour titiller, et, avec talent, déranger… comme… un journaliste.

Vous n’avez pas vu l’humour,

Parce que vous manquez d’amour…

 

Guidés par l’intolérance, vous avez tout mélangé.

Il ne manquait plus que la croix gammée…

Vous vous sentiez forts, « kalach » en mains,

Visages cachés, face à des crayons, au petit matin… »

 

Si les tueurs étaient persuadés d’agir avec raison,

Toujours au nom de leur religion,

Fanatiques mais animés par leur foi, pourquoi étaient-ils cagoulés ?

Arrivés subitement, armés, ils n’avaient plus qu’à tirer ;

Avec sang-froid, sans scrupules, lâchement, ils l’’ont fait…

 

Tuer au nom d’Allah, du Prophète ou d’un Dieu ?

Dans quelle Bible, quelle Loi, quelles Ecritures est-il stipulé

Que l’on doit tuer son prochain parce qu’il vénère un autre Dieu ?

Qui ose hurler ce commandement sinon des fanatiques des enragés, des forcenés ?

 

Respecter les différences

C’est ce qui fait la grandeur de la France !

 

La France est en deuil à cause de vos idées racistes.

Mais nous n’avons pas peur de vous les extrémistes

Même si vous supprimez nos caricaturistes

Il y aura heureusement toujours des journalistes !...

 

Bafouer notre Liberté d’Expression

C’est s’en prendre à toute notre Nation

Et les Français se sont unis

Face à votre barbarie.

En espérant nous diviser,

Vous nous avez soudés plus que jamais

Au-delà des querelles politiques,

Au-delà des divergences et des polémiques,

Les Français ne se laisseront pas diviser.

De tous les coins du Pays ils défendront leur Liberté,

Proclameront leur Unité et leur Solidarité.

 

La tragédie nous a rassemblés comme pour un rendez-vous,

Pour lutter contre le fanatisme et la cruauté des fous…

 

 

Nous resterons UNIS

Puisque NOUS SOMMES CHARLIE

Et que l’Hebdo vivra, voyez-vous,

Malgré vous, grâce à nous !

 

S. Maréchal

le 10 janvier 2015

 

Publié dans Poésies

Commenter cet article

gillet 13/01/2015 14:16

En l'occurence, ils auraient pu se faire justice eux-mêmes.... en caricaturant Charlie-hebdo