Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sous la cavale des nuages, piano et Haïkus

Publié le par REGARDS

Recommandé par Regards, magnifique ! Nos adhérents ont un sacré talent...

 

Publié dans actualités de chacun

Partager cet article

Repost 0

Le prisonnier de Xavier-Silvio Barbera

Publié le par REGARDS

LE PRISONNIER

 

Il admire, inconnu, l'océan bleu qui danse,

Meurtri, lassé, selon le ballet flou des eaux,

Rude soleil éteint, derrière les barreaux ;

Au fond d'un maléfice aussi cruel que dense.

 

Ce froid lien l'enchaîne aux murs du châtiment.

Toutefois son cœur pur lui rend l'âme en colère,

Dont l'âpre Liberté semble le corollaire,

Au sein d'une douleur que cache un soir clément.

 

Pourquoi ce chagrin le submerge,

Impérieux tel l'intrigant ?

Pourquoi ce ressac de brigand

Gronde et si généreux, l'héberge ?

 

Il réprime un suprême et violent sanglot :

– Ô larme, en toi serait l'unique dialogue ! –

Son œil poursuit l'azur, vers le Beau Large vogue,

Et surpasse d'un bond les lames au galop...

 

En sa tête frémit mainte image touchante,

En lui le souvenir brille, brûlant miroir,

Oh, que ce doux parfum, son plus secret tiroir !

Le regard de jadis l'accompagne et l'enchante.

 

Pourquoi ce torrent noir de pleurs

L'inonde ainsi jusqu'à sa gorge,

Crépitant tel un feu de forge ?

Pourquoi déteste-t-il les fleurs ?

 

 

Xavier-Silvio Barbera

 

Publié dans Poésies

Partager cet article

Repost 0

Le silence d'une tempête de Viktoria LAURENT-SKRABALOVA

Publié le par REGARDS

La poésie de Viktoria Laurent-Skrabalova séduit par son originalité, un style très personnel, à la fois simple et travaillé. Les vers s'enchaînent avec douceur et facilité, révèlent un rythme soutenu, cohérent, s'accordant avec les allégories évoquées. La construction des poèmes dans Le silence d'une tempête amène à une lecture forte et haletante.
Des mots bien choisis suggèrent images et sensations tout en finesse, font partager les sentiments profonds de Viktoria, prennent à partie le lecteur en parlant à sa sensibilité, ajoutant au charme de la lecture.



 

Le silence d'une tempête de Viktoria LAURENT-SKRABALOVA

Publié dans actualités de chacun

Partager cet article

Repost 0

Nous sommes Charlie !...

Publié le par REGARDS

D’aucuns ont applaudi : « C’est bien fait, ils l’ont bien cherché

Il ne fallait pas les provoquer !... »

Partant de ce principe assez primitif, « œil pour œil, dent pour dent »,

On aurait donc le droit de faire « justice » soi-même ?

Au nom d’Allah ou du Prophète, « ils ont fait justice eux-mêmes ».

 

Envoyés par le Prophète ? Le croyaient-ils vraiment ?

Je pense plutôt que, aveuglés par la haine de notre Démocratie,

C’est au nom de la violence et de la barbarie,

Qu’ils se sont délectés du pouvoir de prendre douze vies,

Froidement, mercredi matin à Paris…chez CHARLIE…

 

Une détermination préméditée, cruelle et sauvage de tuer,

Sanguinaire, primitive, inhumaine, sans autre forme de procès…

 

Quelques coups de crayons dans un journal,

Certes, « humoristico-satirique », mais avec un feutre c’est banal…

Valaient-ils une vengeance aussi radicale ?

Ces journalistes méritaient-ils la peine capitale ?

 

« Vous êtes donc bien faibles et couards pour vous sentir menacés

Par un trait de crayon ayant osé caricaturer,

Pas vraiment de bon goût certes comme le font les humoristes,

Plus pour titiller, et, avec talent, déranger… comme… un journaliste.

Vous n’avez pas vu l’humour,

Parce que vous manquez d’amour…

 

Guidés par l’intolérance, vous avez tout mélangé.

Il ne manquait plus que la croix gammée…

Vous vous sentiez forts, « kalach » en mains,

Visages cachés, face à des crayons, au petit matin… »

 

Si les tueurs étaient persuadés d’agir avec raison,

Toujours au nom de leur religion,

Fanatiques mais animés par leur foi, pourquoi étaient-ils cagoulés ?

Arrivés subitement, armés, ils n’avaient plus qu’à tirer ;

Avec sang-froid, sans scrupules, lâchement, ils l’’ont fait…

 

Tuer au nom d’Allah, du Prophète ou d’un Dieu ?

Dans quelle Bible, quelle Loi, quelles Ecritures est-il stipulé

Que l’on doit tuer son prochain parce qu’il vénère un autre Dieu ?

Qui ose hurler ce commandement sinon des fanatiques des enragés, des forcenés ?

 

Respecter les différences

C’est ce qui fait la grandeur de la France !

 

La France est en deuil à cause de vos idées racistes.

Mais nous n’avons pas peur de vous les extrémistes

Même si vous supprimez nos caricaturistes

Il y aura heureusement toujours des journalistes !...

 

Bafouer notre Liberté d’Expression

C’est s’en prendre à toute notre Nation

Et les Français se sont unis

Face à votre barbarie.

En espérant nous diviser,

Vous nous avez soudés plus que jamais

Au-delà des querelles politiques,

Au-delà des divergences et des polémiques,

Les Français ne se laisseront pas diviser.

De tous les coins du Pays ils défendront leur Liberté,

Proclameront leur Unité et leur Solidarité.

 

La tragédie nous a rassemblés comme pour un rendez-vous,

Pour lutter contre le fanatisme et la cruauté des fous…

 

 

Nous resterons UNIS

Puisque NOUS SOMMES CHARLIE

Et que l’Hebdo vivra, voyez-vous,

Malgré vous, grâce à nous !

 

S. Maréchal

le 10 janvier 2015

 

Publié dans Poésies

Partager cet article

Repost 0

Je suis Charlie de Germaine Cartro

Publié le par REGARDS

Prenez vos plumes, citoyens

Pour dénoncer la barbarie

D'une religion flétrie

Par les derniers des assassins !

 

Nous leur avons ouvert nos portes,

Leur avons offert notre pain,

La mosquée où s'adresse au divin

Droiture ou sanglante cohorte...

 

Au nom de l'infini Dieu bon,

Ils exterminent nos artistes,

Les seuls qui dans ce monde triste,

Nous invitent à rire des c… !

 

Réconfortant par le sourire

Un monde plus avancé

Que l'extrémiste détraqué

Qui ne rêve que de martyre !

 

Prenez vos crayons, citoyens,

Pour bouter hors de notre France,

La contagieuse ignorance

Dont font preuve les spadassins !

 

Pourtant une brebis galeuse

Ne contamine le troupeau,

Tendons la main au sang nouveau,

Chassons des coeurs la peur hideuse...

 

 

Germaine Cartro

Publié dans Poésies

Partager cet article

Repost 0

Ah ! Monsieur, quelle tristesse…

Publié le par REGARDS

Paris, encore une fois a vu gronder l’horreur

En cette matinée où quelques fanatiques

Ont décidé, cruels, d’inviter le malheur

A hurler dans les murs d’un journal satirique !

 

Ils ont cette fois-ci, à toute liberté

De son expression, fait sauter la cervelle

Au nom d’un Dieu pourtant qui prône la bonté.

Et pleure ainsi la France en cette année nouvelle !

 

Pourquoi donc leur faut-il à ces vils assassins

Tuer des innocents et meurtrir leur famille

Juste pour se venger à cause d’un dessin

Dans cet Hebdo marrant dont chaque écrit fourmille ?

 

Le christ aussi, hélas, en a fait moult objets

Avons-nous pour autant montré l’ire assassine

En tuant leurs auteurs par des balles en jets ?

Et bien non voyez vous, pourtant l’âme fulmine !

 

C’est que chez nous Monsieur, nous sommes plus humains

Et savons que l’amour est la plus belle chose

Même si quelquefois nous jetons à deux mains

Le discrédit sur l’homme en effeuillant la rose.

 

© Johanne Hauber-Bieth (Cannes 7 janvier 2015)

 

Publié dans Poésies

Partager cet article

Repost 0

Hommage au morts de Charlie Hebdo

Publié le par REGARDS

Q ue dire de l’histoire humaine ?

U ser d’assez d’arguments pour

A pprendre à vivre sans tuer

N ul ne peut affirmer et

D ire comment faire !

 

           L es générations futures

           E tourdies par leur nombre

           S ouffriront de leur choix

 

H omicides interdits mais

O bsessions des pouvoirs seront

M enaces fratricides

M enaces bien lucides qui

E crasent l’espoir de quelques

S ages qui gouvernent

 

        V ouloir vivre est-ce

        I nterdire de penser autrement ?

        V ivre peut se concevoir sans violence :

        R éaliser le destin des peuples,

        O uvrir la voix de la justice,

        N ier l’utilité des armes,

       T enter la pacification

 

D urable des gouvernements.

A nnihiler les armements

M oderniser la diplomatie

O uvrir les esprits sur les nécessités

U rgentes d’aides aux populations.

R égler son compte à la guerre !

 

Yvette Vasseur

 

Publié dans hommages

Partager cet article

Repost 0

Les gazonnades

Publié le par REGARDS

Les gazonnades

"Les gazonnades »…

Un grand nom pour une rencontre de peintres (vous connaissez tous les peintres dans la rue). Là cela se passe chez nous et c’est ouvert à tous ceux qui, le dimanche 21 juin, ont envie de sortir palettes et pinceaux et de partager un moment entre nous !

Le lieu étant assez limité, le nombre de places est limitées et nous n’accueilleront que les personnes étant inscrites avant le 30 avril. Ensuite, ce sera sur liste d’attente.

Cette journée se veut vraiment une journée de partage et sont également invités les faiseurs de mots et autres artistes !

Merci de diffuser autour de vous !

Partager cet article

Repost 0

Les Agneaux de l'Oubli de Xavier Silvio BARBERA

Publié le par REGARDS

Les Agneaux de l'Oubli

( Berceuse dite « baudelairienne » ou de Rollinat )

 

 

Mon compagnon, viens donc, pressons le pas, pressons

Sur l'hymne des adieux, viens donc, voici l'aurore.

L'Aquilon des sommets nous hèle, gravissons

Charmer un sol qu'un ciel ensoleillé colore...

Mon compagnon, viens donc, pressons le pas, pressons.

 

" Ô Seigneur, disais-tu, ne finirai-je pas

De souffrir, quand viendra l'ultime fin, mon heure ?

Laisse-moi m'enchanter dans le sceau du trépas,

Permette qu'un soupir ainsi voulu m'effleure.

Ô Seigneur, disais-tu, ne finirai-je pas ? "

 

Viens sur ce jour-tumulte aux accents de l'oubli ;

Affûte ton fusil : un combat nous réclame.

Ah ! quel doux souvenir que le sang ennobli,

Quand la gloire posthume est d'une grandeur d'âme !

Viens sur ce jour-tumulte aux accents de l'oubli.

 

Nous sommes deux guerriers parmi la frondaison,

Notre sueur s'assemble aux larmes du supplice...

Le vacarme des chars a noyé ma raison ;

Le vautour guette encor la proie avec délice !

Nous sommes deux guerriers parmi la frondaison.

 

Pour assouvir ta soif éternelle, tu vas

Vers le champ de bataille aux multiples souffrances.

Grondant : " Qui sommes-nous ! Des infimes appâts ? "

Mais de nos cris l'écho bercera les silences...

Pour assouvir ta soif éternelle, tu vas.

 

Ah...mon ami, je vois la Faucheuse accourir

Empressée, où bien loin, l'espérance m'emporte.

Que j'aime à me revoir sauvé ! c'est ça mourir ?

Je chevauche le souffle ailé, lequel m'exhorte ;

Ah...mon ami, je vois la Faucheuse accourir.

 

 

Xavier Silvio BARBERA

Publié dans Artiste du jour

Partager cet article

Repost 0

17è règlement de notre concours international Regards de littérature et diaporamas

Publié le par REGARDS

Le voilà, tout frais, tout nouveau !

Nous y avons ajouté un concours de diaporama en hommage à Jacky Questel, fidèle adhérente de notre association et diaporamiste reconnue dans le monde entier.

17è règlement de notre concours international Regards de littérature et diaporamas

17è CONCOURS INTERNATIONAL DE LITTERATURE ET DE DIAPORAMAS

 

Président d’honneur du concours : Mr. Henry Meillant

Présidente du Jury : Marcelle Betbeder

 

I - LITTERATURE ET DIAPORAMAS

-LITTERATURE

Pour adultes :

PRIX JEAN-JACQUES BLOCH: Poésie classique - Thème libre - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX DU SOLEIL LEVANT : haïkus, tankas, petits poèmes etc. - 5 textes courts soit une page (bien préciser la forme exacte) - 4 exemplaires

PRIX DE L’ENCRE VERTE : toutes formes de texte - Thème : "Osons l’invraisemblable" - 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DU PRESENT JOUR : Poésie libre – Sans thème - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX DU MODERN’STYL : poésie néo-classique - sans thème - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX LIBERTE : Calligramme, Acrostiche – sans thème – 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DU GAI SAVOIR : Toutes techniques : poésie, conte, nouvelle d’humour etc. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DE LA LUNE BLEUE : Conte – sans thème - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DU LIBRAIRE : Nouvelle – sans thème - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DE L’ACTUALITÉ : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

Une seule obligation : l’action se situe dans les 3 dernières années, c'est un fait d'actualité

PRIX DE L’ALBATROS : livre édité UNIQUEMENT : poésie, roman, policier etc. – 2 exemplaires (pas de code d’anonymat)

PRIX DE LA FRANCOPHONIE : ce prix est réservé aux auteurs étrangers écrivant en langue française et vivant hors de France. Poésie, conte, nouvelle - sans thème - 1 texte de moins de 5 pages - 4 exemplaires

Section avec participation gratuite

PRIX REGARDS : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 – Réservé aux écrits de groupes (atelier d’écriture, école, centre de jour etc.) – Le texte doit être écrit par l’ensemble du groupe - 4 exemplaires

PRIX JEUNESSE : Poésie libre – Sans thème – Jusqu’à 18 ans - 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DES ÉCOLES : Poésie libre – Sans thème – Ouvert aux écoles et collèges (sans anonymat) - 1 texte - 4 exemplaires

 

-DIAPORAMAS

PRIX JACKY QUESTEL : Création, par vos soins, d'un diaporama. Thème : "Osons l’invraisemblable" Ces diaporamas doivent être vos créations personnelles de factures originales et non de simples copies. Il ne doit pas dépasser 10 MO. Ouvert à tous.

 

  1. Le concours est ouvert aux auteurs francophones du monde entier jusqu’au 30 mai 2015
  2. Le concours est sous anonymat. Inscrivez en haut et à droite de la page une référence de 3 chiffres et 3 lettres (ex. 123ABC) et le nom de la section choisie.
  3. Les premiers prix du concours 2014 sont hors concours dans le prix concerné pour deux ans.
  4. Pour la poésie classique, les règles doivent être impérativement respectées, tout manquement entraînera l’annulation de vos textes.
  5. Les textes d’une même section ne doivent pas être agrafés ensemble.
  6. N’oubliez pas de bien noter sur chaque feuille le non de la section (ex :prix lune bleue et non conte), les N° d’anonymat etc.
  7. Le non respect de l’une de ces conditions entraîne l’annulation de votre participation. Merci de bien respecter les consignes de présentation des textes, l’agrafage, les codes etc.

 

III – PRESENTATION DES TEXTES

  • Chaque participant présentera :

- Pour la poésie : 1 ou 2 poèmes (textes ne dépassant pas 30 lignes) agrafés ensemble, en 4 exemplaires.

- Pour les prix : humour, actualité, rêve, liberté et libraire, 1 texte ne dépassant pas cinq feuilles (recto) (en 4 exemplaires).

  • - Pour le prix du recueil : 2 recueils sans aucune dédicace personnalisée ni code d'anonymat.
  • Les textes seront dactylographiés sur une feuille 21x 29,7 en cinq exemplaires en écriture Times New Roman 12 ou équivalent (pour les textes tapés en informatique). Pour la poésie, le texte 1 et 2 agrafés ensemble.
  • Aucune couleur ou illustration ne sera admise dans les textes.
  • Indiquez en haut et à droite une référence de 3 chiffres et 3 lettres et la section choisie :

ex: 125 BJC – prix du conte ( NB: Cette référence sera la même pour toutes les sections.)

 

IV – Contraintes techniques diaporamas

- Poids du diaporama inférieur à 8 Mo

- Originalité des photos, dessins, peintures etc. de toutes sources (indiquer en fin de diapo leur origine et nom des auteurs

- Les diaporamas doivent contenir du texte, des images de toutes sources - Une musique est obligatoire

- Une dernière page doit stipuler : le nom du l'auteur du diaporama, les noms de les auteurs des documents inclus, l'adresse mail et le nom du site si l'auteur en possède un.

 

V – QUELQUES PRÉCISIONS

  1. PRIX DU PRESENT JOUR à cause d’un recueil de Jean Follain. Son œuvre a contribué à l’avènement d’une poésie nouvelle, dégagée de l’empreinte du surréalisme. Poésie rimée et non rimée, sans application de règle stricte. Les poèmes doivent être construit, imagé, émouvant…
  2. PRIX JEAN-JACQUES BLOCH : Strict respect de la prosodie dite "classique". Référence au guide de prosodie "Comment l’écrire ?" de Philippe Jeannet ou aux guides de J. J. Bloch.
  3. PRIX DU MODERN’STYL parce que la poésie néo-classique est souvent appelée poésie moderne. Tout poème s'approchant de la versification dite "classique", mais avec un petit peu plus de liberté.
  4. PRIX DU LIBRAIRE : Récit court relatant d'un événement ou d'une action comportant peu de personnages.
  5. PRIX LIBERTE : Acrostiche. Poème dont la première lettre de chaque vers, si on lit dans le sens vertical et donne le sujet du poème
  6. PRIX DE L’ENCRE VERTE : parce que le vert est la couleur de l’espoir.
  7. PRIX DE LA LUNE BLEUE : à cause des contes de la lune bleue. Récit court, totalement imaginaire, faisant appel au fantastique, au merveilleux ou au rêve.
  8. PRIX DE L’ALBATROS : Issu d’un jeu de mots plus ou moins bon : recueil -à recueillement à ostensoir -à harmonie du soir ; ce sont des poèmes de Baudelaire et l’albatros aussi. Seuls les livres édités à compte d’auteurs ou d’éditeurs ont le droit de participer.
  9. PRIX JACKY QUESTEL : Vous pouvez utiliser des poèmes, textes, musique, photos d’autrui, il suffit d’en indiquer l’origine. La création du diaporama doit obligatoirement de vous !

 

  • Le montant pour chaque section est de 9 euros et 3 timbres au tarif en vigueur au moment de l’envoi. Vous pouvez participer à plusieurs sections. Multipliez alors les 9 euros par le nombre de sections choisies. Pour les pays autres que la France, merci de rajouter 2 euros à votre règlement global.
  • Le prix des Écoles est réservé aux écoles et collèges. La participation à ce prix est gratuite. La participation n’est pas sous anonymat. Bien indiquer la classe participante (CE1, 6è…)
  • Le prix jeunesse est réservé aux jeunes jusqu’à 18 ans. La participation est gratuite.
  • Pour les participants hors de France, les Eurochèques et les chèques de banques sont exclus en raison des frais trop élevés demandés par les banques. Un virement direct est possible, nous demander notre RIB.

 

VI – VOTRE ENVOI

  • Glisser dans une enveloppe cachetée la fiche d’inscription correctement remplie.
  • Mettez sur cette enveloppe votre référence et la (les) section(s) choisie(s). Votre anonymat est respecté.
  • Votre envoi (non recommandé) se compose donc ainsi :
  • Vos textes en quatre exemplaires (pour la poésie les textes 1 et 2 doivent impérativement être agrafés ensemble et fournis en 4 exemplaires) ou (les feuilles agrafées pour les contes et nouvelles et en 4 exemplaires)
  • Votre enveloppe cachetée contenant votre fiche d’inscription remplie, 3 timbres au prix en vigueur au moment de l’envoi et le chèque de 9 € (multiplier si plusieurs sections) au nom de REGARDS.

 

Envoyez le tout à cette adresse uniquement :

Association REGARDS – Concours International Littérature et de diaporamas – 5 résidence les gazons – rue Château Gaillard – 58150 Pouilly sur Loire - 03 86 20 19 92 – 06 25 02 31 20 – association.regards@regards.asso.fr

 

 

VII - REMISE DES PRIX

  • La remise des prix aura lieu en octobre dans la Nièvre (France)
  • Les prix sont : Médailles d'or, d’argent ou de bronze, un diplôme, un abonnement d'un an à la revue "2000 Regards" pour les 2 premiers. En fonction de la qualité des textes, d’autres prix peuvent être décernés.

 

 

XVIIè CONCOURS INTERNATIONAL REGARDS

FICHE D'INSCRIPTION (à joindre impérativement)

 

N° D'ANONYMAT :

(sauf pour les prix Jacky Questel et Albatros)

 

NOM : PRENOM :

 

ADRESSE :

 

 

CODE POSTAL VILLE

 

Téléphone Portable

 

Courriel

 

PRIX JEAN-JACQUES BLOCH (2 textes en quatre exemplaires) :

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°) ………………………………………………………………………………………..

PRIX DU SOLEIL LEVANT (5 textes courts soit une page et en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°) ………………………………………………………………………………………..

1°) ………………………………………………………………………………………..

PRIX DU PRESENT JOUR : (2 textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)……………………………………………………………………………………….

PRIX DU MODERN’STYL : (2 Textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)……………………………………………… ………………………………………..

PRIX LIBERTÉ : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DU GAI SAVOIR : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DE LA LUNE BLEUE : (1 texte en quatre exemplaires) …………………………………………………………..

PRIX DU LIBRAIRE : (1 texte en quatre exemplaires) …………………………………………………………

PRIX DE L’ACTUALITE : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DE L’ALBATROS : (pas de code d’anonymat en deux exemplaires)

……………………………………………………………………………………………..

PRIX DE LA FRANCOPHONIE : (1 texte en quatre exemplaires) .................................................................

PRIX REGARDS : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 – Réservé aux écrits de groupes (atelier d’écriture, école, centre de jour etc.) – Le texte doit être écrit par l’ensemble du groupe.

PRIX JEUNESSE: (2 textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)………………………………………………………………………………………..

PRIX DES ÉCOLES : (2 textes en cinq exemplaires)

1°)

2°)………………………………………………………………………………………………………

PRIX JACKY QUESTEL : diaporama

Titre ………………………………………………………………………………………..

 

Facultatif : J'autorise l'association Regards à publier l'un de ces textes dans sa revue 2000 Regards et sur Internet si elle le souhaite, la publication est gratuite et je serai averti de cette publication.

 

NOM et Prénom :

 OUI  NON Signature

Publié dans concours

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>