Texte du jour : Mots sur maux !

Publié le par REGARDS

     Le poète est là pour mettre des mots sur les maux. Sa plume sert enfin à tracer des mots pour échapper à la morosité. Pour prendre de la distance avec la rancune du ciel sans soleil, avec les nuages trop percés, les étés boueux, avec le mois d’août sans vacances.

     Pour réparer ces averses, le poète qui sommeille en moi, cherchera un vocabulaire bleuté pour expliquer que, depuis quelques jours.  La pluie tombe sans discontinuer, je dirai que «les oiseaux font pipi sur le bord de la fenêtre».

     J’inventerai des mots couleurs arc-en-ciel.  Un prénom à une fleur anonyme. Baptiser une cheminée qui ajoute son panache au brouillard traînant sur la ville. Faire de la musique au-delà du silence. Quand la musique est trop bruyante, le silence par son nom secret. J’appellerai le vent «passine»   ou «souffline». Un nouvel idiome, pour tout ce qui passait près de moi. Un «crise de ciel» pour un avion, un «saute-motte» pour un lapin, une «semeuse» quand une fille tombait (sans méchanceté). Enfin des mots drôles, comme lorsque j’étais enfant et que je me racontais des histoires venues d’ailleurs, pour oublier les maux de la vie.

     Une étoile qui s’allumait après les heures : «une chandelle en passe», mais elle était là, et le rêve pouvait continuer. Comme c’est étrange, en devenant plus grand on oublie de faire des jeux de mots… Voilà pourquoi, il y a tant de maux !


Cécile Meyer Gavillet

Publié dans Artiste du jour

Commenter cet article