LE NOUVEL AN

Publié le par REGARDS

Aux douze coups par l’horloge égrenés,

L’An passé se flétri et chancelle.

Il vibre et grelotte dans les frimas,

Agonise en un sursaut mortel,

S’enseveli dans les paillettes froides de l’hiver

Et engendre l’aube de l’An neuf.

 

Sous le gui, baisers joyeux ou fougueux

Des infidèles, sans aucun regret,

Hurlent sa bienvenue,

Dans une explosion de joie.

 

Dans l’enchantement de l’instant,

Dans le délire du moment,

S’offrent les souhaits, qui se déploient :

 Amour -toujours-, rempli les cœurs d’une douce mélodie

 Santé évince les malheurs

 Argent ne nuit pas à l’heur…

 

Nouvelle Année :

Etale le mouchoir sur la pluie des larmes,

Apaise les cris tordus de douleurs,

Délivre des souffrances, des tourments,

Gomme les fardeaux inscrits sur le tableau du passé.

Accouche des projets en devenir,

Enrubannés comme une étrenne,

Et porteurs de chimères ;

Fait éclater le bourgeon gonflé d’espoirs

De la fleur du bonheur…

 

Gai, gai: fêtons le Nouvel An dans un bel élan

Qui flamboie de baisers enlacés,

Ou audacieusement spontanés

Baisers de trêve, de liberté, d’harmonie

Baisers de paix 

 D’espoir…

 

Bonne année 2013

 

Paulette Cantan-Grison

Publié dans Artiste du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

agence matrimoniale lille 03/01/2013 09:32


Merveilleux.


 


Bonne Année!  Meilleurs voeux.

femme russe nantes 02/01/2013 08:17


Très beau texte