Petite enfance de Dominique Simonet

Publié le par REGARDS

Retrouver ce texte écrit par Dominique Simonet et lu par Jacky Questel

(cliquer sur le titre pour écouter)

 

 

Petite enfance

 

 

 

On se souvient toujours de sa petite enfance,    

Des douloureux instants, de ceux où l'on est seul,

La peur et tout l'effroi de la désespérance, 

Le vide ou l'abandon, l'être cher au linceul.

 

Lorsque le temps voleur nous laisse sans défense, 

On se souvient toujours de sa petite enfance,

D'un regard lumineux éclairant le berceau,

De ces larmes d'amour coulant vers le ruisseau.

 

Malheur à tout jamais sur qui commet l'offense

De ternir une rose ou d'éteindre l'éclat,

On se souvient toujours de sa petite enfance,

La rancœur, sans remords, écrase un cancrelat.

 

Pourtant, merci la vie, elle offre encor sa chance

A l'âme qui recherche et trouve le frisson

Dans les jeux du passé, les mots d'une chanson,

On se souvient toujours de sa petite enfance !

 


 

Dominique Simonet

 

Publié dans A lire et à écouter

Commenter cet article

germaine cartro 26/06/2013 23:54


Oui, je me souviendrai toujours de ma petite enfance qui m'a inspiré bien des poèmes ! premiers frissons, premiers émois, premiers chagrins d'où l'on ne sort pas, ou qu'à grand'peine, lorsque
l'on vous infligea, indifférents, de la peine ; on se souvient toujours de sa petite enfance, surtout quand on s'enfonce au coeur de l'existence ; ce n'était qu'un signal préfigurant vos maux et
que vous transcrivez, maintenant, mot à mot . bravo au délicat poète germaine