Poète du jour : Johanne Hauber-Bieth

Publié le par REGARDS

Aux premières lueurs…


 

D’un coté c’est la nuit, de l’autre un jour se lève

Troublant d’un voile mauve au loin tout l’horizon ;

Sur le noir indigo s’étale comme un rêve,

Belle et ronde à souhait, la lune au diapason.

 

Déjà le coloris nocturne se dilue

L’aube de ses pinceaux vient éclaircir le ciel

Et quelque part l’on sent la lueur résolue

Annonçant le soleil aussi blond que le miel.

 

Une dernière étoile au firmament scintille

Comme pour dire adieu d’un ultime baiser.

Des nuances d’aurore éteignent ce qui brille

Sur le reste d’obscur venant agoniser. 

 

Le sombre devient clair et l’astre de la brune

Ressemble à cette opale, évanescent bijou

Que prisait Isabeau, la belle peu commune,

Pour n’être plus soudain qu’un disque vague et flou…

 

 

© Johanne Hauber-Bieth

Publié dans Artiste du jour

Commenter cet article