Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

17è règlement de notre concours international Regards de littérature et diaporamas

Publié le par REGARDS

Le voilà, tout frais, tout nouveau !

Nous y avons ajouté un concours de diaporama en hommage à Jacky Questel, fidèle adhérente de notre association et diaporamiste reconnue dans le monde entier.

17è règlement de notre concours international Regards de littérature et diaporamas

17è CONCOURS INTERNATIONAL DE LITTERATURE ET DE DIAPORAMAS

 

Président d’honneur du concours : Mr. Henry Meillant

Présidente du Jury : Marcelle Betbeder

 

I - LITTERATURE ET DIAPORAMAS

-LITTERATURE

Pour adultes :

PRIX JEAN-JACQUES BLOCH: Poésie classique - Thème libre - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX DU SOLEIL LEVANT : haïkus, tankas, petits poèmes etc. - 5 textes courts soit une page (bien préciser la forme exacte) - 4 exemplaires

PRIX DE L’ENCRE VERTE : toutes formes de texte - Thème : "Osons l’invraisemblable" - 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DU PRESENT JOUR : Poésie libre – Sans thème - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX DU MODERN’STYL : poésie néo-classique - sans thème - 2 textes – le texte 1 est agrafé avec le texte 2 et en 4 exemplaires

PRIX LIBERTE : Calligramme, Acrostiche – sans thème – 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DU GAI SAVOIR : Toutes techniques : poésie, conte, nouvelle d’humour etc. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DE LA LUNE BLEUE : Conte – sans thème - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DU LIBRAIRE : Nouvelle – sans thème - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

PRIX DE L’ACTUALITÉ : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 - 4 exemplaires

Une seule obligation : l’action se situe dans les 3 dernières années, c'est un fait d'actualité

PRIX DE L’ALBATROS : livre édité UNIQUEMENT : poésie, roman, policier etc. – 2 exemplaires (pas de code d’anonymat)

PRIX DE LA FRANCOPHONIE : ce prix est réservé aux auteurs étrangers écrivant en langue française et vivant hors de France. Poésie, conte, nouvelle - sans thème - 1 texte de moins de 5 pages - 4 exemplaires

Section avec participation gratuite

PRIX REGARDS : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 – Réservé aux écrits de groupes (atelier d’écriture, école, centre de jour etc.) – Le texte doit être écrit par l’ensemble du groupe - 4 exemplaires

PRIX JEUNESSE : Poésie libre – Sans thème – Jusqu’à 18 ans - 1 texte - 4 exemplaires

PRIX DES ÉCOLES : Poésie libre – Sans thème – Ouvert aux écoles et collèges (sans anonymat) - 1 texte - 4 exemplaires

 

-DIAPORAMAS

PRIX JACKY QUESTEL : Création, par vos soins, d'un diaporama. Thème : "Osons l’invraisemblable" Ces diaporamas doivent être vos créations personnelles de factures originales et non de simples copies. Il ne doit pas dépasser 10 MO. Ouvert à tous.

 

  1. Le concours est ouvert aux auteurs francophones du monde entier jusqu’au 30 mai 2015
  2. Le concours est sous anonymat. Inscrivez en haut et à droite de la page une référence de 3 chiffres et 3 lettres (ex. 123ABC) et le nom de la section choisie.
  3. Les premiers prix du concours 2014 sont hors concours dans le prix concerné pour deux ans.
  4. Pour la poésie classique, les règles doivent être impérativement respectées, tout manquement entraînera l’annulation de vos textes.
  5. Les textes d’une même section ne doivent pas être agrafés ensemble.
  6. N’oubliez pas de bien noter sur chaque feuille le non de la section (ex :prix lune bleue et non conte), les N° d’anonymat etc.
  7. Le non respect de l’une de ces conditions entraîne l’annulation de votre participation. Merci de bien respecter les consignes de présentation des textes, l’agrafage, les codes etc.

 

III – PRESENTATION DES TEXTES

  • Chaque participant présentera :

- Pour la poésie : 1 ou 2 poèmes (textes ne dépassant pas 30 lignes) agrafés ensemble, en 4 exemplaires.

- Pour les prix : humour, actualité, rêve, liberté et libraire, 1 texte ne dépassant pas cinq feuilles (recto) (en 4 exemplaires).

  • - Pour le prix du recueil : 2 recueils sans aucune dédicace personnalisée ni code d'anonymat.
  • Les textes seront dactylographiés sur une feuille 21x 29,7 en cinq exemplaires en écriture Times New Roman 12 ou équivalent (pour les textes tapés en informatique). Pour la poésie, le texte 1 et 2 agrafés ensemble.
  • Aucune couleur ou illustration ne sera admise dans les textes.
  • Indiquez en haut et à droite une référence de 3 chiffres et 3 lettres et la section choisie :

ex: 125 BJC – prix du conte ( NB: Cette référence sera la même pour toutes les sections.)

 

IV – Contraintes techniques diaporamas

- Poids du diaporama inférieur à 8 Mo

- Originalité des photos, dessins, peintures etc. de toutes sources (indiquer en fin de diapo leur origine et nom des auteurs

- Les diaporamas doivent contenir du texte, des images de toutes sources - Une musique est obligatoire

- Une dernière page doit stipuler : le nom du l'auteur du diaporama, les noms de les auteurs des documents inclus, l'adresse mail et le nom du site si l'auteur en possède un.

 

V – QUELQUES PRÉCISIONS

  1. PRIX DU PRESENT JOUR à cause d’un recueil de Jean Follain. Son œuvre a contribué à l’avènement d’une poésie nouvelle, dégagée de l’empreinte du surréalisme. Poésie rimée et non rimée, sans application de règle stricte. Les poèmes doivent être construit, imagé, émouvant…
  2. PRIX JEAN-JACQUES BLOCH : Strict respect de la prosodie dite "classique". Référence au guide de prosodie "Comment l’écrire ?" de Philippe Jeannet ou aux guides de J. J. Bloch.
  3. PRIX DU MODERN’STYL parce que la poésie néo-classique est souvent appelée poésie moderne. Tout poème s'approchant de la versification dite "classique", mais avec un petit peu plus de liberté.
  4. PRIX DU LIBRAIRE : Récit court relatant d'un événement ou d'une action comportant peu de personnages.
  5. PRIX LIBERTE : Acrostiche. Poème dont la première lettre de chaque vers, si on lit dans le sens vertical et donne le sujet du poème
  6. PRIX DE L’ENCRE VERTE : parce que le vert est la couleur de l’espoir.
  7. PRIX DE LA LUNE BLEUE : à cause des contes de la lune bleue. Récit court, totalement imaginaire, faisant appel au fantastique, au merveilleux ou au rêve.
  8. PRIX DE L’ALBATROS : Issu d’un jeu de mots plus ou moins bon : recueil -à recueillement à ostensoir -à harmonie du soir ; ce sont des poèmes de Baudelaire et l’albatros aussi. Seuls les livres édités à compte d’auteurs ou d’éditeurs ont le droit de participer.
  9. PRIX JACKY QUESTEL : Vous pouvez utiliser des poèmes, textes, musique, photos d’autrui, il suffit d’en indiquer l’origine. La création du diaporama doit obligatoirement de vous !

 

  • Le montant pour chaque section est de 9 euros et 3 timbres au tarif en vigueur au moment de l’envoi. Vous pouvez participer à plusieurs sections. Multipliez alors les 9 euros par le nombre de sections choisies. Pour les pays autres que la France, merci de rajouter 2 euros à votre règlement global.
  • Le prix des Écoles est réservé aux écoles et collèges. La participation à ce prix est gratuite. La participation n’est pas sous anonymat. Bien indiquer la classe participante (CE1, 6è…)
  • Le prix jeunesse est réservé aux jeunes jusqu’à 18 ans. La participation est gratuite.
  • Pour les participants hors de France, les Eurochèques et les chèques de banques sont exclus en raison des frais trop élevés demandés par les banques. Un virement direct est possible, nous demander notre RIB.

 

VI – VOTRE ENVOI

  • Glisser dans une enveloppe cachetée la fiche d’inscription correctement remplie.
  • Mettez sur cette enveloppe votre référence et la (les) section(s) choisie(s). Votre anonymat est respecté.
  • Votre envoi (non recommandé) se compose donc ainsi :
  • Vos textes en quatre exemplaires (pour la poésie les textes 1 et 2 doivent impérativement être agrafés ensemble et fournis en 4 exemplaires) ou (les feuilles agrafées pour les contes et nouvelles et en 4 exemplaires)
  • Votre enveloppe cachetée contenant votre fiche d’inscription remplie, 3 timbres au prix en vigueur au moment de l’envoi et le chèque de 9 € (multiplier si plusieurs sections) au nom de REGARDS.

 

Envoyez le tout à cette adresse uniquement :

Association REGARDS – Concours International Littérature et de diaporamas – 5 résidence les gazons – rue Château Gaillard – 58150 Pouilly sur Loire - 03 86 20 19 92 – 06 25 02 31 20 – association.regards@regards.asso.fr

 

 

VII - REMISE DES PRIX

  • La remise des prix aura lieu en octobre dans la Nièvre (France)
  • Les prix sont : Médailles d'or, d’argent ou de bronze, un diplôme, un abonnement d'un an à la revue "2000 Regards" pour les 2 premiers. En fonction de la qualité des textes, d’autres prix peuvent être décernés.

 

 

XVIIè CONCOURS INTERNATIONAL REGARDS

FICHE D'INSCRIPTION (à joindre impérativement)

 

N° D'ANONYMAT :

(sauf pour les prix Jacky Questel et Albatros)

 

NOM : PRENOM :

 

ADRESSE :

 

 

CODE POSTAL VILLE

 

Téléphone Portable

 

Courriel

 

PRIX JEAN-JACQUES BLOCH (2 textes en quatre exemplaires) :

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°) ………………………………………………………………………………………..

PRIX DU SOLEIL LEVANT (5 textes courts soit une page et en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°) ………………………………………………………………………………………..

1°) ………………………………………………………………………………………..

PRIX DU PRESENT JOUR : (2 textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)……………………………………………………………………………………….

PRIX DU MODERN’STYL : (2 Textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)……………………………………………… ………………………………………..

PRIX LIBERTÉ : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DU GAI SAVOIR : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DE LA LUNE BLEUE : (1 texte en quatre exemplaires) …………………………………………………………..

PRIX DU LIBRAIRE : (1 texte en quatre exemplaires) …………………………………………………………

PRIX DE L’ACTUALITE : (1 texte en quatre exemplaires)

………………………………………………………………………………………..

PRIX DE L’ALBATROS : (pas de code d’anonymat en deux exemplaires)

……………………………………………………………………………………………..

PRIX DE LA FRANCOPHONIE : (1 texte en quatre exemplaires) .................................................................

PRIX REGARDS : Poésie, conte, nouvelle. - 1 texte n’excédant pas 5 pages format A4 – Réservé aux écrits de groupes (atelier d’écriture, école, centre de jour etc.) – Le texte doit être écrit par l’ensemble du groupe.

PRIX JEUNESSE: (2 textes en quatre exemplaires)

1°) ………………………………………………………………………………………..

2°)………………………………………………………………………………………..

PRIX DES ÉCOLES : (2 textes en cinq exemplaires)

1°)

2°)………………………………………………………………………………………………………

PRIX JACKY QUESTEL : diaporama

Titre ………………………………………………………………………………………..

 

Facultatif : J'autorise l'association Regards à publier l'un de ces textes dans sa revue 2000 Regards et sur Internet si elle le souhaite, la publication est gratuite et je serai averti de cette publication.

 

NOM et Prénom :

 OUI  NON Signature

Publié dans concours

Partager cet article

Repost 0

Voeux de Pascal Lecordier

Publié le par REGARDS

S’approcher surement de la fin d’un chemin.

Compter chaque matin, chaque jour qui se lève.

Nourrir l’angoisse au cœur de chaque lendemain,

Car il va bien falloir que ce présent s’achève.

 

Comment rester serein pour aller de l’avant

Quand tout est incertain, quand foisonne le vide.

Une ancre nous retient. Les souvenirs d’avant

Font à notre horizon comme une pyramide.

 

Bien sûr, le temps suivra son cours. Vers quels destins ?

Il reste, au demeurant, qu’il faut tourner la page.

Ouvrir un autre livre, y graver d’autres faims.

Toujours avec ardeur s’y donner davantage.

Publié dans Poésies

Partager cet article

Repost 0

Site Regards réactualisé

Publié le par REGARDS

Tout arrive, même la réactualisation sérieuse du site Regards...

Encore pas mal de travail mais on avance... si si !

 

Site Regards réactualisé

Partager cet article

Repost 0

LETTRE DU MANUSCRIT 424 A UN ÉDITEUR de Marie-Noëlle Hôpital

Publié le par REGARDS

Monsieur ou Madame ou bien Mademoiselle,

 

 

Me voici froissé, flétri, écorné devant vous. J'ai été déchiré au fil des années … Je sais, je ne suis guère présentable mais les photocopies coûtent cher. J'ai voyagé de maison d'édition en maison d'édition sous différents matricules : 424, 1470, 36885 … Je suis passé de main en main, de facteur en vaguemestre, de secrétaire en lecteur, inlassablement. J'ai été palpé, usé jusqu'à devenir transparent. Et me voilà, tout tremblant, pour un dernier voyage.

J'ai toujours été repoussé avec des accusés de réception courtois, des lettres types, des compliments parfois. Quelques mois après l'envoi, le couperet tombait : "ne correspond pas à notre ligne éditoriale" , "n'a pu être retenu" ,"notre programmation est déjà complète" ,"nos moyens ne nous permettent pas de vous publier" …

Comme aurait dit Sartre, je suis de trop, ma masse de papier superflue gêne et encombre dans l'antichambre. Seule ma génitrice m'aime encore ; pour combien de temps ? Ma pauvre mère se couvre de rides elle aussi, le fruit de ses entrailles est sempiternellement rejeté.

Dernièrement, elle a assisté à une conférence au cours de laquelle son éditeur favori a évoqué la solitude du lecteur de fond englouti sous le tas de tapuscrits grisâtres ; pas question de lire cette manne indigeste, d'ingurgiter ces mauvais feuillets, cet exécrable galimatias.

Maman entendit ceci : "Vous n'imaginez pas combien de gens se croient écrivains" ; et l'éditeur de fustiger ceux qui avaient l'audace de téléphoner, l'outrecuidance de se manifester et d'abord l'idée sotte et saugrenue d'adresser des textes par la poste, comme si la maison n'avait que ça à faire, à donner des consultations gratuites à des importuns, fort nombreux de surcroît.

Du coup, vu mon grand âge, je suis en sursis ; si vous ne m'acceptez pas, vous, mon ultime recours, Maman allumera une belle flambée, je noircirai, je serai dévoré, réduit en poussière. Seul mon titre cartonné résistera un peu plus longtemps. Je m'intitule "LES RÊVES BRISÉS". Mon anonymat prolongé ressemble à un coma ; mais la flamme aura raison de ma vie si vous n'intervenez pas promptement.

Donnez-moi des petits, je vous en supplie, multipliez-moi, vous, ma dernière chance, ma dernière planche de salut.

Publié dans Artiste du jour

Partager cet article

Repost 0

Printemps des poètes 2015

Publié le par REGARDS

Thème de cette année : " L’insurrection poétique "

Appel à textes :

Création de fascicules de 12 à 15 pages ou feuilles libres distribuées au gré du vent
printanier… Ces livrets sont édités par l’association Regards.
Vos textes seront insérés, après lecture auprès d’un comité de lecture, dans un fascicule distribué
gratuitement à 1 500 exemplaires en France et à l’étranger.
1. Merci de nous envoyer un texte en rapport avec le thème "l’insurrection poétique" (poésie moins de
30 lignes) ou un dessin (noir et blanc) pour insertion.
2. Diffusion par vous, adhérents ou amis de Regards en tous lieux de votre souhait.
3. Fin-février, nous vous envoyons les 15 fascicules (contre 6 timbres).
4. Tous les textes seront enregistrés et diffusés lors de notre émission radio « de l’art vite » et mis en ligne sur notre site Regards.

 

Pour tous contacts :
Association REGARDS – 5 résidence des gazons – Rue Château Gaillard

58150 Pouilly sur Loire
Tél. : 03 86 20 19 92 - 06 25 02 31 20
Courriel : associationregards@wanadoo.fr
Site internet : http://www.regards.asso.fr/

Printemps des poètes 2015

Partager cet article

Repost 0

Concours des cordées !

Publié le par REGARDS

CONCOURS INTERNATIONAL

"LES CORDEES"

(8è EDITION)

Créé par l’Association des Paralysés de France et l’Association Regards

Présidente d'honneur : Aline Pairet

Présidente du jury : Marie David C.

 

Pour tout savoir sur le concours des Cordées, si vous le souhaitez dans une autre version, merci de nous envoyer un mail : associationregards@wanadoo.fr

 

Concours des cordées !

Publié dans concours

Partager cet article

Repost 0

Concours amis

Publié le par REGARDS

GRAND PRIX DES LETTRES 2015

de la Société Académique des ARTS-SCIENCES-LETTRES

 

 

I/ CONDITIONS :

            Le concours est ouvert à tous les poètes et écrivains d'expression française, hors les membres du conseil d'administration et du jury.

II/ Le concours comporte  CINQ SECTIONS

1) - Prix Roger PINOTEAU : Poésie classique (vers réguliers ou Formes Fixes) Thèmes libres

2) - Prix Claude FERRER : Poésie néo-classique

3) - Prix René FLAMENT : Poésie libre et libérée

4) - Prix Thérèse MERCIER : Prose poétique

5) - Prix Jacques CHABANNES : Nouvelle en prose

III/ PARTICIPATION : Pas plus de DEUX œuvres par section – Dans chacune d'elles, les thèmes sont libres mais tout envoi à caractère licencieux ou politique est exclu et chaque œuvre devra être TITRÉE.     

          Les œuvres  déjà envoyées les années précédentes, même    non primées ont automatiquement exclues du concours

- Longueur maximale des œuvres :                            

- Pour les œuvres poétiques : 32 vers.

- Pour les œuvres en prose : 200 lignes ou interlignes

- Nombre d'exemplaires : chaque œuvre sera présentée en 5 exemplaires impérativement dactylographiés ou en caractères d'imprimerie, uniquement sur feuillets 21 x 29,7 cm. Recto seulement.

IV/ ENVOIS : Les œuvres doivent être anonymes. Chacun des textes portera en haut et à droite de la première page un code de trois lettres suivi de trois chiffres, avec au-dessous,  obligatoirement, le nom du prix auquel l'œuvre est présentée. Le même code sera utilisé pour toutes les sections auxquelles le candidat aura participé. Le code précité sera reproduit sur une enveloppe cachetée contenant :                                                                       a) Deux enveloppes libellées à son adresse et affranchies au tarif en vigueur, pour envoi de l'invitation à la lecture du palmarès et à la remise des prix

        b) Une fiche d’inscription soigneusement  remplie où figureront : nom et adresse complète du candidat (ville, rue, code postal), numéro de téléphone fixe ou mobile et le cas échéant (vivement souhaité), adresse courriel (très lisiblement écrite), ainsi qu'un récapitulatif des œuvres présentées dans chacune des sections.

      c) Le total des droits de participation au concours, à                        savoir     - Le droit fixe de secrétariat de 10 €                                                                                              

                      - Le montant  correspondant  au nombre de sections  choisies.

V/ PRIX ET RECOMPENSES :

a) Au LAUREAT de chacune des cinq  sections : un grand diplôme d'honneur et une coupe, médaille, objet d'art ou prix divers

b) Le Lauréat auteur des œuvres les mieux classées pour leur valeur artistique dans le plus grand nombre de sections se verra attribuer le GRAND PRIX DES LETTRES «ASL» représenté par un TROPHEE ARTISTIQUE et un diplôme. Le prix de la section correspondante sera accordé à l'œuvre classée au second rang de la dite section.

c) Un Prix spécial ou un diplôme d'honneur pourra              éventuellement être attribué sur décision du Jury.

            Les Prix devront obligatoirement être retirés par le Lauréat ou son représentant le jour de la remise officielle du Grand Prix

VI/ DATES DU CONCOURS : Ouverture le 15 septembre 2014 Clôture impérative de la réception des envois : le  6 Février 2015 et envoi du palmarès à tous les concurrents le 23 Février.

REMISE OFFICIELLE DES PRIX: le Samedi 7 Mars 2015, à l'issue de l'Assemblée Générale des Arts-Sciences-Lettres, dans les salons de l'hôtel INTER-CONTINENTAL PARIS-LE GRAND – 2, rue Scribe – 75009 Paris – métro Opéra, suivi d'un repas facultatif.

VII/ EXPEDITION DES ŒUVRES : Aucune expédition ne devra être effectuée en recommandé ni suivi ou sous couvert d'un Organisme ou d'une Association.

Expédition et renseignements uniquement à l'adresse suivante : ARTS-SCIENCES-LETTRES - Madame Lucette MOREAU 40 Avenue Cochery 45200 MONTARGIS             –Tél  02 18 12 61 22 – moreaulucette(@)neuf.fr.                             

En aucun cas, ils ne  devront être envoyés au siège des ASL

L'enregistrement du chèque de participation tiendra lieu d'accusé de réception. Aucun manuscrit ne sera retourné.

VIII/ DROITS DE PARTICIPATION ET PAIEMENT

Pour tous les participants, un droit fixe de secrétariat de 10 €,              auquel s'ajouteront :

    - pour les adhérents ASL : 6 € pour chacune des sections dans lesquelles l'auteur enverra un ou deux textes.

 - pour les non adhérents ASL : 10 € pour chacune des sections dans lesquelles l'auteur enverra un ou deux textes.

   Le total de ces deux montants sera couvert en un seul chèque bancaire, postal, ou mandat international joint à l'envoi et établi exclusivement à l'ordre de : Arts Sciences Lettres/Paris, compte LCL 00425 0000445666D, identifiant international bancaire .IBAN : FR66 3000 2004 2500 0044 5666 D68 BIC : CRLYFRPP

 

IX/ JURY ET CONVENTIONS :

1/ Le Jury sera présidé par une personnalité du monde des lettres, assistée du secrétaire du Prix et de personnalités très qualifiées en Lettres et en Poésie.

Tout lauréat des précédentes années est mis hors concours pour trois ans dans les sections où il a obtenu un prix.

2/ Les décisions du Jury sont SANS APPEL et ne pourront faire l'objet de réclamation d'aucun ordre auprès de la Société.

3) Les candidats  demeurent seuls responsables de  l’authenticité de leurs envois

4/ Toute participation reste acquise à la Société et pourra éventuellement faire l'objet d'une publication si elle est primée.

5/ Tout envoi NON CONFORME au présent règlement ou non accompagné de l'ensemble des droits, y compris les 10 € de droits de secrétariat, sera systématiquement mis HORS CONCOURS.

 

       cd 

(*) Pour tout renseignement contacter Mme MOREAU – 40

Avenus Cochery 45200 MONTARGIS      02 18 12 61 22

 

 

 

Concours amis

Publié dans c

Partager cet article

Repost 0

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (fin)

Publié le par REGARDS

« bonjour mes petits chéris, vous grandissez bien ? Tout va bien ? » disait-elle

« bonjour Léon et Léontine ! » disait-il et il faisait claquer sa langue pour les interpeller ; les petits ont vite compris qu'ils étaient des amis et clignaient des paupières en les regardant.

La croissance des enfants était rapide, ils devenaient des adolescents ; un jour, Léon s'est élancé et a volé quelques centimètres pour se poser sur une branche proche du nid, aussitôt imité par sa sœur ; deux jours plus tard, ils étaient perchés sur l'antenne ; Roro et moi posés sur le toit de l'appentis du jardin, nous surveillions leurs premiers vols, à la fois fiers et inquiets ; durant ce temps, l'appareil photo travaillait !!!!

Un matin, ils ont pris leur essor et se sont envolés vers le petit bois pour retrouver la communauté des colombidés ; ils n'ont plus besoin de nous, ils sont autonomes ; mais nous espérons que lorsque l'un ou l'autre voudront fonder une famille qu'ils retrouveront ce si joli petit jardin avec son olivier et le gros chat qui dort dessous ; là où n'est que calme et sérénité !!

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (fin)

Publié dans Artiste du jour

Partager cet article

Repost 0

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (suite 1)

Publié le par REGARDS

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (suite 1)

Quelques jours plus tard, je me suis sentie bizarre ; j'en ai fait part à Roro ; celui-ci a dit: « vite, ! construisons un nid, il est temps, nous allons avoir des bébés. » nous nous sommes mis au travail et pour faire notre berceau nous avons choisi l'olivier du jardin, bien touffu où des centaines d'olives commencent à grossir ; d'abord, j'ai pris mes précautions, je suis allée demander la permission au vieux chat ; je me suis posée sur la plus basse branche ; il était là sur la terrasse assis sur son gros derrière ; nous nous sommes regardés ; j'ai fait les doux yeux à son regard d'acier ; il a compris et a ouvert le bec ; Non, pas le bec idiote ! mais ça voulait dire « d'accord ! »

Avec des brindilles que nous trouvions un peu partout dans le jardin ainsi qu'un petit ruban de plastique qui nous a permis de le consolider, le nid fut rapidement construit ; il était grand temps car j'ai senti une irrésistible envie de... pondre ; ainsi deux œufs sont sortis de moi ; des jumeaux quel bonheur ! Je me suis posée délicatement sur eux et me suis mise à couver ; la nuit, Roro venait me relayer tandis que je cherchais des graines pour me nourrir et nous nous faisions des « roucoucou » pour nous assurer que tout se passait bien ; c'est ainsi que nous avons attiré l'attention des 2 petits vieux. Il fallait voir comme ils étaient contents de trouver un nid dans leur olivier car je sais que cet arbre est sacré pour eux ; il représente un havre de paix ; ils l'ont planté pour un être aimé disparu et caressent quelques feuilles quand ils passent près de lui, l'olivier leur rend cet amour en produisant une dizaine de kilos de fruits tous les ans.

Quand ils m'ont découverte, vite ils ont écarté les branches et m'ont photographiée ; j'étais très fière de passer à la postérité grâce à cette photo.

Le gros matou dormait sous l'arbre jour et nuit ; une nuit, Roro m'a raconté qu'un chat noir est venu en catimini sur le mur du jardin ; notre ange gardien s'est réveillé en sursaut et l'a poursuivi en poussant des feulements de tigre miniature ; nous n'avons pas revu l'intrus et nous étions très rassurés par la présence de ce félin protecteur.

Un jour, je me suis absentée quelques minutes pour chercher quelques graines quand en revenant au nid, j'ai aperçu deux petites têtes j'ai compris que mes enfants étaient nés. J'ai aussitôt appelé Roro, je crois qu'il a volé aussi vite qu'un aigle ; nous avons roucoulé de bonheur : un garçon et une fille ; que demander de mieux ?

Quand ils ont commencé à bouger, je me suis empressée de leur verser dans le bec du lait de jabot. Eh non ! Il n'y a pas que les mammifères qui produisent du lait ; nous aussi, mais il ne vient pas de la même source ;

Les petits vieux aussi ont vu la présence des bébés ; ils étaient aussi heureux que nous, vite ils ont pris des photos.

Lui : « un des deux a une tête plus grosse que l'autre, c'est sûrement un mâle et le second une femelle ! »

Elle répondit en riant : « une grosse tête pleine de vide comme tous les mâles de notre planète ! »

Lui : « celle-là je l'attendais, et si nous les appelions Léon et Léontine ; qu'en pense-tu ? »

Roro et moi perchés sur l'antenne, nous trouvions ces prénoms un peu démodés mais il fallait bien remercier nos hôtes alors nous avons acquiescé en hochant la tête car vous ne le saviez peut-être pas, mais nous comprenons les humains : leur langage, leurs intentions, leurs sentiments ; de les regarder vivre au quotidien, nous arrivons à lire dans leur esprit.

Nos deux petits vieux étaient simples et chaleureux ; plusieurs fois par jour, ils écartaient les branches et regardaient les tourtereaux grandir

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (suite 1)
Un si joli jardin de Jacqueline Farineau (suite 1)

Publié dans Artiste du jour

Partager cet article

Repost 0

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau

Publié le par REGARDS

Un si joli jardin de Jacqueline Farineau

Un événement annuel se prépare dans le petit bois du quartier où ma famille a élu domicile : le ballet nuptial des columbidés ; moi Isabelle, jeune damoiselle tourterelle je n'ai pas encore envie de fonder une famille ; je me sens libre, indépendante et cette fête m'ennuie au plus haut point ; perchée sur la plus haute branche d'un laurier, je regarde de haut toute cette horde de mes congénères qui se pavane ; il faut voir les mâles qui se gonflent d'orgueil ; c'est à qui fera retentir les plus mélodieux des « roucoucou, roucoucou... » tandis que les filles, les scrutent en penchant la tête ; certaines prenant une attitude hautaine et d'autres béates d'admiration, ressemblent à des dindes ; enfin à chacun sa personnalité ! La nature n'est pas faite d'uniformité, heureusement !

Vraiment aucun de ces garçons ne me plaît ! Je vais aller voleter au calme, un peu plus loin de ce vacarme quand soudain j'aperçois un jeune homme qui regarde la fête perché sur une branche de chêne ; il semble triste... ou sérieux car ses yeux entourés de lunules noires lui donne un air d'intello ; j'apprécie son port humble ; il n'est pas comme les autres et c'est ce qui m'attire en lui ; je lève la tête vers lui et il me voit ; il incline la tête et cligne des paupières ; j'ose, je prends mon envol et me perche près de lui ;

« bonjour ! » lui dis-je, « tu ne vas pas à la fête ?

« bonjour ! Non cela ne m’intéresse pas ; j'ai déjà fait une migration mais partout où je suis passé, je n'ai pas encore rencontré la demoiselle qui me convient ; j'ai des copines mais je pense que je resterai célibataire ! »

Et moi, effrontément je lui pose la question : « peut-être es-tu gay ? »

« je ne crois pas, j'ai aussi des copains. »

« Mais tu n'as jamais eu envie de... » je n'ose pas poursuivre.

« bien sûr que si, c'est normal ; mais j'attends le grand amour ; je sais, c'est dépassé à notre époque mais qui puis-je ? Je suis un romantique.

Je trouve ce garçon tourterelle plutôt inattendu et ce qui m’intéresse c'est sa différence et ce que j'ai de commun avec les autres filles, c'est la curiosité.

« tu ne roucoules jamais, et pourquoi tu as des lunettes ? »

Il n'est pas agacé par mes interrogations.

« je réserve mon chant à celle qui partagera ma vie, et les cercles noirs autour de mon regard ; c'est le métissage de mes parents : turc et français ! »

« comment te prénommes-tu ? Moi c'est Isabelle ; »

« moi, c'est Roro ».

Et nous sommes devenus amis, nous nous retrouvions tous les soirs et nous avions de longues conversations mais je sentais bien qu'avec le temps, notre sentiment d'amitié évoluait ; je le trouvais beau et lui me regardait avec des yeux attendris.

Un soir nous étions perchés sur une antenne de télévision, et soudain il me dit : « regarde en dessous le joli petit jardin, il est si paisible, je l'ai bien observé, dans la maison vit un couple de vieux qui ne se dispute jamais ; s'ils élèvent quelquefois la voix, c'est qu'ils sont un peu sourds ; ils ont un vieux chat qui n'aime pas chasser, il tolère les oiseaux, mais ne supporte pas que des intrus de sa race pénètrent sur son territoire ; là ! Il est furieux ! Il passe ses journées à dormir sous l'olivier ou à se faire dorloter par sa maîtresse ; ne crois-tu pas... »

j'ai compris aussitôt quelles étaient ses intentions ! J'ai craqué ! J'ai approché mon bec du sien et nous avons échangé un baiser passionné ; ce fut une révélation pour nous deux et alors nous avons fait l'amour ; oh Je sais ! Vous allez penser que ce n'est pas très romantique de s'aimer sur une antenne de télé ; mais que voulez-vous, nous évoluons aussi vite que les humains avec leurs nouvelles technologies et puis qu'importe le lieu quand deux êtres vivent un amour irrésistible.

Publié dans Artiste du jour

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>